Longue, bien longue hibernation de ce blog...hum ! Profitons des premiers rayons du soleil pour réveiller tout ça, et vous montrer (enfin!) ces petites choses qui m'ont retenue loin de l'écran, mais pas sans créa ! Bonne lecture !

***

On commence, tant qu'il fait encore un peu froid, par le cadeau de Noël confectionné pour ma soeur, pour lui tenir chaud sur son fauteuil et son lit d'hôpital. Pas facile d'être bien couverte quand on ne bouge pas de la journée... L'équipe soignante cherchait une solution pour que les couvertures la couvrent bien, même quand elle est au fauteuil, mais sans la gêner. On a bien pensé à un plaid, mais ça ne tient pas bien en place, et ça la prive de ses mains. En cherchant un peu sur la toile, j'ai fini par trouver une idée :

lui faire une "slanket !"

Mais qu'est-ce qu'une "slanket" ?!? Outre un petit barbarisme, issu de la contraction des deux mots anglais "blanket" = couverture et "sleeves" = manches, c'est tout simplement l'accessoire idéal pour une hibernation parfaite un plaid, avec des manches !

La slanket s'enfile par l'avant, comme une blouse, ce qui est bien pratique pour limiter les manipulations, surtout avec une personne invalide et quand il y a des tuyaux branchés un peu partout... Bon, ça c'était pour les côtés pratiques. Mais j'ai vite trouvé une limite aux modèles du commerce : les manches, c'est bien, mais les mains aussi ont le droit d'être bien au chaud ! J'ai donc décidé d'adapter le principe de base, et d'ajouter un grande poche sur le ventre pour garder ses mimines à l'abri. 

Vous aurez reconnu l'impression sur tissu, qui est une reproduction de la douce illustration Gorjuss. C'est elle qui m'a inspiré les couleurs du plaid. Avec quelques petites finitions de détail qui font tout le cachet de ce cadeau unique : le contour de l'image en dentelle - cousue à la main, s'il vous plait ! inspirée de l'esprit des illustrations Gorjuss. Et le détail qui tue, l'étiquette home made "Bleu etcaetera..." elle aussi imprimée sur tissus.

Avec cette modification, le corps et les mains sont bien au chaud, mais, et les pieds alors ? Pas toujours évident de garder les petons bien sous la couverture, surtout pendant de longueus heures dans un fauteuil. Pas de souci, j'ai tout prévu : au bas du plaid, j'ai ajouté une large poche intérieure, qui permet de glisser aussi les pieds bien au chaud ! - Clémence, je te prie, montre nous l'envers de la chose :

- Merci Clémence.

Fini les courants d'air, la voilà toute bien au chaud !

Et si l'idée a bien plu à sa destinataire, mais aussi à toute la famille et à l'équipe soignante, ce n'est pas que pour les patients : à y regarder de plus près, on s'est vite dit que ça peut être bien confortable même pour des personnes tout à fait valides, pour se lover sur le canaper avec un bon livre ou une tasse de thé...autant vous dire que j'en ai d'autres à vous montrer ! A très vite...